Cyclades 2009

carte_cyclades_high.gif

 

 

Cliquer sur le nom dans la colonne de gauche pour accéder au reportage

 

Reportages rédigés en juillet 2014

 

 

Cyclades (13) : Dernier jour

Cyclades (12) : Délos (2)

Cyclades (11) : Délos (1)

Cyclades (10) : Vers Délos

Cyclades (9) : Tinos

Cyclades (8) : Mykonos

Cyclades (7) : Naxos

Cyclades (6) : Antiparos

Cyclades (5) : Paros

Cyclades (4) : De Santorin…

Cyclades (3): Ancienne…

Cyclades (2): Volcan,…

Cyclades (1) : Santorin

 

 

 

vacances,voyages,grèce,iles grecques,cyclades

 

Reportages « Nature » rédigés en 2009

 

 

 

Vacances

03/06/2009

Goéland leucophée (Cyclades)

05/06/2009

Le flambé

06/06/2009

Capparis spinosa

07/06/2009

Sauterelle

08/06/2009

Rhinocéros

09/06/2009

Ecaille martre

11/06/2009

Lycaena phlaeas

12/06/2009

Scolopendre ceinturée

13/06/2009

Lézards des Cyclades

14/06/2009

Fourmis moissonneuses

15/06/2009

Pélican blanc

16/06/2009

Santorin: le volcan

17/06/2009

Visite du volcan Santorin

18/06/2009

Spartium junceum

21/06/2009

Drap mortuaire

22/06/2009

Criquet et araignée (Cyclades)

23/06/2009

Poulpe

24/06/2009

Acanthe épineuse

25/06/2009

Limonium sinuatum (Statice)

26/06/2009

Chicorée épineuse

27/06/2009

Echinops graecus

28/06/2009

Pavot cornu, Avoine…

29/06/2009

Arbre à perles, arbre à…

30/06/2009

Fleurs jaunes (Cyclades)

01/07/2009

Euphorbes des Cyclades

04/07/2009

Fleurs des Cyclades – 1

05/07/2009

Fleurs des Cyclades – 2

06/07/2009

Fleurs des Cyclades – 3

07/07/2009

Fleurs des Cyclades – 4

08/07/2009

Fleurs des Cyclades – 5

09/07/2009

 

 

 

 

 

Cyclades (13) : Dernier jour

Lundi 1er juin 2009

 

Matinée libre avant de s’envoler vers Athènes et Bruxelles.

 

J’en profite pour déambuler dans le dédale des ruelles de l’île. Enfin seul !

 

 

On ne s’égare jamais à Mykonos, mais on s’y perd tout le temps, un petit peu. Juste assez pour avoir chaque fois le plaisir d’une nouvelle découverte, même si l’on est déjà passé trois fois dans le coin.

 

 

Toute une série d’images sans commentaire.

 

IMG_3811-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

 

IMG_3812-cad-cadre3.jpg

 

 

IMG_3813-cad-cadre3.jpg

 

 

IMG_3815-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

 

IMG_3816-cad-cadre3.jpg

 

 

IMG_3817-cad-cadre3.jpg

 

 

IMG_3818-cad-cadre3.jpg

 

 

IMG_3819-cad-cadre3.jpg

 

 

IMG_3821-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

 

IMG_3822-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

 

IMG_3823-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

 

IMG_3824-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

 

IMG_3825-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

 

IMG_3829-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

 

 

IMG_3830-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

 

IMG_3831-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

 

IMG_3832-cad-cadre3.jpg

 

 

IMG_3833-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

 

IMG_3838-cad-cadre3.jpg

 

 

IMG_3839-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

 

IMG_3842-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

 

IMG_3843-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

 

IMG_3844-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

 

IMG_3845-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

 

IMG_3846-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

 

IMG_3847-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

 

IMG_3848-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

 

Voilà les dernières vues depuis notre hôtel.

 

IMG_3850-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

 

IMG_3851-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

 

 

Tout a une fin ! C’était un agréable voyage !

 

Pour compléter :

 

 

http://www.opusmang.com/forums/index.php?topic=347.0

 

 

http://www.mycuriosi.com/documentation1/antique.html

 

 

 

 

 

Cyclades (11) : Délos (1)

 

Délos est une île minuscule, longue de 5 km du nord au sud pour à peine 1,3 km d’est en ouest.

C’est là que naquit Apollon, fils de Zeus et de Léto. Comme Delphes, Délos est le principal sanctuaire consacré à Apollon, divinité ouranienne par excellence, et l’une des plus importants du panthéon hellénique.

 

L’île de Délos constitue un témoignage unique des civilisations du monde égéen pendant trois millénaires. Au cours de la période paléochrétienne, c’était le siège de l’évêché des Cyclades, qui contrôlait les îles de Mykonos, Syros, Sériphos, Kythnos et Kéos. Depuis le VIIe siècle av. J.-C. jusqu’à son pillage par Athénodoros, Délos fut l’un des principaux sanctuaires panhelléniques. La fête des Déliens, qui fut célébrée tous les quatre ans, en mai, jusqu’en 316 av. J.-C., comportait des compétitions gymniques, équestres et musicales, des danses, des spectacles de théâtre et des banquets. C’était l’un des principaux événements du monde grec.

 

Pendant des années Délos connut une immense réputation et une étonnante richesse. Athènes ne ménageait pas ses efforts pour y établir son influence et édicta des règles draconiennes pour garder la pureté religieuse du lieu : défense fut faite à quiconque d’y naître et d’y mourir ! Et dès 426 avant J.-C., c’est sur l’île voisine de Rhénée que durent accoucher les femmes de Délos et qu’y étaient transportés malades et mourants. Humiliation suprême, on s’en doute.

 

 

 

 

Délos en 1829

vacances,voyage,grèce,îles grecques,cyclades,délos

 

 

Le paysage de l’île ne comporte plus aujourd’hui que des vestiges qui ont été fouillés systématiquement depuis 1872 ; sur un site archéologique estimé à 95 ha, 25 seulement auraient été fouillés.

 

Depuis 1872, les membres de École française d’Athènes, en liaison avec le gouvernement grec, réalisent des fouilles et sauvegardent les trésors culturels de l’île, exposés in situ et dans le musée.

 

Les principaux centres d’intérêt sont la plaine côtière nord-est (sanctuaire d’Apollon, agora des Compétaliastes et agora des Déliens) ; l’aire du Lac sacré (agora de Théophrastos, agora des Italiens, la célèbre terrasse des Lions et l’Établissement des poséidoniastes de Berytos-Beyrouth) ; l’aire du mont Kynthos (terrasse du sanctuaire des dieux étrangers et Héraion) ; enfin, le quartier du théâtre, dont les ruines magnifiques ont été envahies par la végétation.

 

vacances,voyage,grèce,îles grecques,cyclades,délos

 

 

Dès l’entrée dans la ville, nous nous dirigeons vers la gauche,  la zone des sanctuaires.

 

 

Cette petite construction circulaire était dédiée à Hermès, dieu du commerce. Elle est situé sur l’agora des Compétaliastes.

 

IMG_3690-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

L’Agora (marché) des Compétaliastes porte le nom d’une confrérie d’affranchis et d’esclaves qui invoquaient comme patrons les Lares, divinités romaines des carrefours. Dans le même espace s’étaient également installées d’autres confréries de marchands, tant romains qu’étrangers, appelées Hermaïstes et Apolloniastes d’après leurs divinités protectrices respectives. La place du marché est parsemée de piédestaux et d’autels en marbre, offerts par ces confréries. Les bâtiments qu’on voit au sud et à l’est de la place accueillaient des boutiques de marchands, mais le gros des transactions se faisait en plein air, sous des parasols et des tentes montées sur des pieux en bois. Ici se tenait aussi le commerce des grains, ainsi que le célèbre marché aux esclaves dont parle Strabon le géographe.

 

IMG_3691-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3692-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

L’avenue des Processions était jadis empruntée par les pèlerins se rendant au sanctuaire. Elle était bordée de monuments votifs, isolés ou en exèdres semi-circulaires. Des morceaux d’architrave et de futs de colonnes indiquent la présence de portiques.

 

IMG_3693-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3694-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3697-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

Juste à droite des Propylées qui permettent l’entrée dans le sanctuaire d’Apollon, se dresse une belle exèdre : celui de Sôtélès.

 

IMG_3698-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

Il reste peu de chose de cette entrée monumentale. Il faut observer l’usure monumentale des trois marches qui témoignent de l’affluence des pèlerins. A droite, un Hermès barbu (IVème siècle av. J.-C.) nous salue.

 

IMG_3699-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3703-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

………

IMG_3707-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3710-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

Face au lac sacré sont alignés les copies des célèbres lions (ou lionnes) archaïques, sculptés dans le marbrer grenu de Naxos. Les originaux sont au musée et l’un d’entre eux a été déménagé au XVIIème siècle par les Vénitiens pour monter la garde devant l’arsenal de Venise. Sur les 9 lions d’origine, il en reste seulement cinq aujourd’hui.

 

IMG_3713-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

Ces fauves au corps longiligne, dont la crinière est à peine indiquée, donnent une impression de force retenue. Leur hiératisme, la stylisation de leurs formes semblent dénoter des influences asiatiques.

IMG_3714-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3717-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

 

 

L’établissement des Poséidoniastes rassemblait les négociants et armateurs de l’actuelle Beyrouth (Liban) sous l’égide de leur dieu protecteur, Poséidon.

 

IMG_3720-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3719-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3718-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

Toute proche, la Maison du Lac avec une charmante cour à colonnes.

 

IMG_3728-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

Le musée contient naturellement les lions originaux et différentes sculptures trouvées sur le site.

 

 

IMG_3732-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3734-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3743-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3733-cad-cadre3.jpg

Le rapt d’Oreithyia par Borée sur le fronton E. du temple des Athéniens à Délos d’après la reconstitution d’A. Furtwängler.

 

 

 

IMG_3735-cad-cadre3.jpg

 

 Des têtes amovibles ( c’est pratique !)

 

IMG_3736-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3738-cad-cadre3.jpg

 

 

 

IMG_3739-cad-cadre3.jpg

 

Un très joli drapé

 

 

 

IMG_3737-cad-cadre3.jpg

 

Et un géant (kouros) bien handicapé !

 

 

 

IMG_3742-cad-cadre3.jpg

 

 

Pour suivre : fin de la visite avec le quartier du théâtre

 

 

Pour compléter :

 

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9los

 

http://whc.unesco.org/fr/list/530

 

http://nezumi.dumousseau.free.fr/cyc/delos.htm

 

http://www.efa.gr/index.php/fr/recherche/sites-de-fouilles/cyclades/delos

 

http://www.clio.fr/BIBLIOTHEQUE/delos_de_lile_sacree_a_la_place_commerciale.asp

 

http://www.grisel.net/delos.htm

 

http://web2.crdp.ac-versailles.fr/pedagogi/Lettres/grec/Apollon/Le%20culte%20d%27Apollon%20%E0%20Delos/index.htm#

 

http://writingthepastblog.blogspot.be/2013/01/delos-visual-odyssey.html

 

http://lespierresquiparlent.free.fr/Delos-33.html

 

http://mefra.revues.org/152?lang=it

 

http://www.opusmang.com/forums/index.php?topic=347.0

 

https://teacherbackpacker.wordpress.com/tag/maison-de-dionysos/

 

 

Cyclades (10) : Vers Délos

Dimanche 31 mai 2009

 

Au programme : la visite de l’île de Délos

 

carte.gif

 

Un lever très matinal nous permet d’apprécier le paysage depuis la terrasse de notre chambre.

 

La ville somnole encore, à peine effleurée par les rayons du soleil naissant.

 

IMG_3655-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3656-cad-cadre3.jpg

IMG_3660-cad-cadre3.jpg

 

Au large, nous apercevons la silhouette d’un beau voilier tout blanc qui trace lentement sa route sur la mer bien bleue.

 

IMG_3657-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

Le Wind Spirit est un navire de croisière de la compagnie Windstar Cruises.

 

C’est une goélette à quatre mâts et voiles d’étai développant 2 000 m2 avec 6 voiles.

 

Ses sister-ships sont les Wind Song et Wind Star.

 

Type

Quatre-mâts

Histoire

Lancement

1988

Caractéristiques techniques

Longueur

134 m

Maître-bau

14 m

Tirant d’eau

4,1 m

Déplacement

5 350 t

Tonnage

847 t

Vitesse

8,1 nœuds maxi

Ponts

4

Autres caractéristiques

Passagers

148

Équipage

88

Chantier naval

Ateliers & chantiers du Havre

Pavillon

 Bahamas

IMO

8603509

  

Le voici longuement photographié.

 

IMG_3658-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3663-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3667-cad-cadre3.jpg

IMG_3668-HDR(1)_Natural-cad.jpg

Le bateau qui doit nous emmener à Délos est stationné de l’autre côté du port qui est déjà bien animé.

 

IMG_3669-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3670-cad-cadre3.jpg

 

voyage,vacances,grèce,iles grecque,cyclades,mykonos,delos,wind spirit

 

 

IMG_3673-cad-cadre3.jpg

 

Les bateaux sont bien alignés, comme à la parade !

 

IMG_3676-cad-cadre3.jpg

IMG_3674-cad-cadre3.jpg

 

Le nôtre paraît bien petit !

  IMG_3677-cad-cadre3.jpg

 

Et, à peine embarqué, me voilà de nouveau admirant ce beau voilier.

 

IMG_3678-cad-cadre3.jpg

 

 

IMG_3679-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3680-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3681-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3682-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

La traversée n’est pas longue.

 

IMG_3683-car-cadre3.jpg

 

Voici l’arche de Noé dans le petit port de Délos. Les moutons embarquent pour rechercher une autre pâturage.

 

IMG_3685-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3686-cad-cadre3.jpg

IMG_3687-cad-cadre3.jpg

IMG_3688-cad-cadre3.jpg

IMG_3689-cad-cadre3.jpg

 

 

Pour suivre : visite de l’île de Délos

 

Pour compléter :

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Wind_Spirit

 

Cyclades (9) : Tinos

Samedi 30 mai 2009

 

Nous partons à la découverte de l’île de Tinos.

 

93512627_o.jpg

 

Mykonos est encore bien endormie quand nous quittons l’hôtel. Ce embarquement très matinal est nécessaire si nous voulons profiter de toutes les ressources de l’île.

 

IMG_3551-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3552-cad-cadre3.jpg

IMG_3554-cad-cadre3.jpg

IMG_3555-cad-cadre3.jpg

IMG_3556-cad-cadre3.jpg

IMG_3558-cad-cadre3.jpg

La plupart des visiteurs se rendant sur l’île sont grecs, puisque Tinos, l’île de la Vierge (Panag(h)ia) est l’un des sites les plus religieux de Grèce.

 

L’église de Panag(h)ia Evangelistria domine la ville. Elle est construite en marbre blanc et possède de nombreuses dépendances. Une large rue pentue, que certains pèlerins gravissent à genoux, mène à cet imposant sanctuaire.

 

IMG_3632-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3631-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3629-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

Une légende raconte qu’en 1822, Sœur Pelagia fit un rêve dans lequel la Vierge Marie lui révéla l’endroit précis où était enfouie son icône. La Vierge lui dit ensuite de faire construire une église en son nom. Des fouilles furent alors entreprises et l’icône de l’Annonciation de l’archange Gabriel, âgée de 850 années, fut découverte. Cette icône aurait des vertus de guérison. Les habitants de l’île, riches et pauvres, construisirent cette impressionnante église qui est devenue un lieu de pèlerinage. Cette ouvre d’art architecturale possède une cour extérieure pavée de galets d’une grande beauté. A l’intérieur, la décoration est riche et les murs sont recouverts de plusieurs icônes de grande valeur et d’or. La fameuse icône est tellement recouverte d’offrandes d’or et de joyaux qu’elle devient difficile à distinguer.

 

 

Une autre église à Falatados : Agia Triada (Eglise de la Sainte-Trinité)

 

 

IMG_3561-cad-cadre3.jpg

IMG_3562-cad-cadre3.jpg

IMG_3564-cad-cadre3.jpg

IMG_3565-cad-cadre3.jpg

IMG_3569-cad-cadre3.jpg

 

vacances,voyage,grèce,iles grecques,cyclades,tinos

 

Nous partons ensuite à la découverte des pigeonniers. On en dénombre plus de 604 dans toute l’île. Ces petites tours carrées sont toutes joliment décorées de cyprès, d’étoiles ou de losanges. Du temps de la domination vénitienne, puis turque, élever un pigeonnier était à la fois un signe de pouvoir et de richesse. Toute famille qui pouvait se le permettre s’empressait donc de faire de l’esbroufe et d’ériger le sien.

 

Les 3 raisons de ces élevages de pigeons.

 

La première et la plus simple est vitale, il s’ agit de diversifier les sortes de viandes, sur cette île , il n’ y avait que moutons, chèvres, baudets, volailles, des lièvres et lapins sauvages ou élevés, et bien plus tard des vaches.

La deuxième raison est que la fiente de pigeon est universellement connue comme engrais phosphaté. Le bas du pigeonnier était un abri pour les moutons et chèvres, et le haut un élevage de pigeon, avec accès permettant de récupérer le précieux engrais.

La troisième raison était l’ autonomie de l’ île en viande cas de blocus, et dans l’ histoire il y en eu plusieurs.

La plus forte concentration se situe dans la vallée de Smardakito et Kombos, mais on en trouve partout sur l’ île.

 

IMG_3599-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

Celui de Sténi est un des plus grands et il fonctionne encore.

 

IMG_3577-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3578-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

Ce mini troupeau est bien perturbé par notre visite !

 

IMG_3579-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

Cet autre est situé dans le village de Volax.

 

IMG_3584-cad-cadre3.jpg

Dans les villages visités, nous retrouvons toujours cette harmonie de bleu et de blanc typiquement grecque !

 

IMG_3560-cad-cadre3.jpg

IMG_3580-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3581-cad-cadre3.jpg

IMG_3582-cad-cadre3.jpg

 

Nous voila maintenant à Kionia.

 

L’ île de Tinos avait un port antique situé à environ 5 km au nord du port actuel. En face de ce port antique ( Stavros ) existe un site dédié à Posséidon et Amphitrite.

 

Pendant la préhistoire, Tinos était connu sous le nom d’Ophiousssa (ophis = serpent) à cause de la multitude de serpents qui vivaient sur l’île, ainsi que sous le nom de Ydroussa (hydria = eau) grâce à son abondance en eau.

D’après la mythologie, Poséidon (Dieu de la mer), qui était le protecteur de l’île, chassa les serpents.

 

Poséidon est souvent représenté avec son trident, le poisson et le cheval, ses animaux favoris étant le cheval (toujours), mais également le taureau et le dauphin. Enfin, Poséidon était vénéré dans les sanctuaires d’ Éleusis, à 20 km au nord-ouest d’Athènes, au cap Sounion, dans l’Attique, à Délos, une île Cyclade, ainsi que sur l’île de Tinos

 

 

IMG_3590-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3592-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3593-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3596-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

Les fouilles réalisées par les archéologues belges, H. Demoulin et P. Graindor, au début du siècle précédent (1903 et 1905) ont révélé, parmi d’autres, les restes du temple, les marqueteries et la fameuse horloge solaire d’Andronikos de Kyristos. Certaines de ces trouvailles sont exposées actuellement au Musée archéologique de Tinos.

 

vacances,voyage,grèce,iles grecques,cyclades,tinos

 

 

Nous déjeunons au village de Panormos , second port situé au nord de l’île.

 

IMG_3604-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3605-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

Coupé du reste de l’île par la petite montagne de Mesovouni (649 m au garrot), le village de Pyrgos est le plus opulent de Tinos.

 

Au contraire de ses voisins du sud, il n’est pas spécialisé dans les pigeonniers mais dans le marbre.

 

Tout est centré autour de ce matériau.

 

Tout est marbre sculpté, par terre, sur les murs, au dessus des portes et fenêtres .

 

Les sculptures au dessus des portes et fenêtres sont appelées Hyperthiras .

 

Aucune n’ est identique, source de création et d’ imagination.

De nombreux objets symboliques y sont représentés tels que le raisin, la vigne, les bateaux, les phares, les ifs etc.

 

IMG_3609-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3611-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3613-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3616-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3617-HDR(1)_Natural-car-cadre3.jpg

IMG_3620-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3621-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

Les villageois sont si attachés à leur savoir faire, qu’ils vont jusqu’à s’enterrer sous de magnifiques pierres tombales dont certaines tiennent de l’œuvre d’art.

 

IMG_3618-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3619-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3626-HDR(1)_Natural - cad-cadre3.jpg

IMG_3608-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

La sculpture du marbre y est une spécialité depuis longtemps. Une école de sculpture réputée dans le monde entier est située dans le village.

 

IMG_3607-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3607-cad-HDR(1)_Natural-cad-nb-cadre3.jpg

 

Le marbre est donc omniprésent dans l’architecture du village: encadrements des portes, fontaines, murets, etc…

 

Réalisation récente de la municipalité, un abri bus de marbre massif !

 

IMG_3628-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

On est dans le pays du marbre !

 

Cela apporte une charme tout particulier aux ruelles blanchies de Pyrgos.

 

IMG_3623-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3610-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3612-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3615-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

Retour au port animée par les nombreux cafés bordant les quais.

 

IMG_3638-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

 

IMG_3635-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

 

 

 

vacances,voyage,grèce,iles grecques,cyclades,tinos

 

 

IMG_3633-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

 

Puis à Mykonos avec un hydroglisseur, le « Sea Jet ». C’est un lévrier des mers !

 

IMG_3639-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3640-rec-cadre3.jpg

IMG_3642-cad-cadre3.jpg

 

Encore quelques belles images de Mykonos

 

 

IMG_3645-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3646-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3647-cad-cadre3.jpg

IMG_3648-cad-cadre3.jpg

 

 

Qui s’illumine la nuit.

 

IMG_3652-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3654-cad-cadre3.jpg

 

Pour suivre : visite de l’île de Delos

 

 

 

Pour compléter :

 

 

http://www.enroutevers.com/pages/Grece/les_cyclades.htm

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Tinos

 

http://en.wikipedia.org/wiki/Tinos

 

http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?t=1819

 

http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?t=1055

 

http://www.cgdam.org/photos/Tinos_2013.pdf

 

http://www.grecehotels.com/cyclades/tinos/tinos-architecture.htm

 

http://www.grecehotels.com/cyclades/tinos/tinos-histoire.htm

 

http://www.nisiotis.fr/histoire-de-tinos/

 

http://tinos360.gr/arheologikihori_fr.html

 

http://www.pigeon.gr/new/arxaia_eng.htm

 

http://karouzo.com/tinos-ile-dartistes-et-de-culture/

 

http://www.notteghem.fr/grece/albumtinos/3%20-%20Les%20pigeonniers%20de%20Tinos/index.html

 

http://www.lejournaldelevasion.be/index.php?view=article&catid=351%3Agrand-reportages&id=32515%3Agrece&format=pdf&option=com_content&Itemid=29

 

 http://dianeetalainenvoyage.wordpress.com/category/19-2013-grece/

 

http://www.lejournaldelevasion.be/Guides-de-voyage/grece/All-Pages.html

 

 

Cyclades (8) : Mykonos

Vendredi 29 mai

 

Un dernier regard sur le petit port situé au pied de notre hôtel de Paros avant de prendre l’hydroglisseur qui nous conduira à Mykonos.

 

IMG_3486-cad-cadre3.jpg

Si tôt le matin, il y a de l’animation. Un bateau rentre. Des marins sont occupés à l’examen et la réparation des filets.

 

IMG_3487-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3490-cad-cadre3.jpg

Un autre est occupé à « battre » les poulpes, technique ancestrale longue et fatigante mais le poulpe sera alors tendre et pas caoutchouteux!

 

IMG_3488-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3492-cad-cadre3.jpg

 

Le transfert vers Mykonos est rapide, environ 45 minutes.

 

A peine arrivé, nous voila déjà au musée archéologique tout proche du port.

 

Parmi les pièces, un très intéressant grand pithos (jarre) en terre cuite du VIIe siècle av. J.-C. avec représentations en relief de scènes de la guerre de Troie.

 

IMG_3495-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3496-cad-cadre3.jpg

La plupart des objets proviennent de l’île voisine de Rhénée (Rineia) qui a servi de nécropole lorsqu’il a été interdit de mourir et d’être enterré à Délos.

 

IMG_3493-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3494-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3497-cad-cadre3.jpg

 

 

IMG_3498-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3503-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3504-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3505-cad-cadre3.jpg

 

 

IMG_3506-cad-cadre3.jpg

 

 

IMG_3507-cad-cadre3.jpg

 

 

IMG_3501-cad-cadre3.jpg

 

 

IMG_3502-cad-cadre3.jpg

 

A l’heure du déjeuner, nous faisons connaissance avec la vedette de l’île . Le pélican « Petros » est le symbole de l’île; c’est une partie inséparable de la vie du port de Mykonos..

 

IMG_3514-cad-cadre3.jpg

 

 

IMG_3520-cad-cadre3.jpg

 

A l’origine, durant les années 50, un pélican fut retrouvé blessé par un pécheur local au large des côtes de la rive Paranga après une tempête. Le pélican a été soigné et est resté sur l’île grâce au soutien de la population locale. Il fut très vite adopté sous le nom de « Petros ». Par malheur, Petros fut heurté par une voiture le 2 Décembre 1985 et n’a pas pu être sauvé. Petros succombera à ses blessures en 1986, mais il fut si populaire qu’un nouveau pélican fut présenté comme successeur.

Aujourd’hui, plusieurs pélicans peuplent l’île et ils sont devenus la mascotte vivante de l’île.

 

IMG_3522-cad-cadre3.jpg

 

 

 

IMG_3523-cad-cadre3.jpg

 

vacances,grèce,iles grecques,cyclades,mykonos

Le port est le coeur de la cité avec de larges terrasses qui bordent la baie où sont ancrés plusieurs petits bateaux de pêche. 

 

IMG_3509-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3510-cad-cadre3.jpg

 

 

IMG_3511-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

La ville de Mykonos offre un style architectural, unique dans la région: de part et d’autres de ruelles étroites et enchevêtrées on peut voir des maisons rappelant le style médiéval.

On accède à chaque maison par une volée de marches drues, parallèles à la rue, sous lesquelles l’espace servait autrefois de cellier. En haut des marches, on trouve un petit balcon de bois peint qui surplombe la rue étroite et touche quasiment le balcon correspondant de la maison d’en face. Là non plus vous ne trouverez pas les traditionnels blanc et bleu grecs: les parties en bois des maisons sont peintes de toutes les couleurs de l’arc-en-ciel, et le contraste avec les murs blancs à la chaux et le bleu du ciel est absolument superbe.

 

IMG_3541-cad-cadre3.jpg

 

vacances,grèce,iles grecques,cyclades,mykonos

 

vacances,grèce,iles grecques,cyclades,mykonos

 

 

vacances,grèce,iles grecques,cyclades,mykonos

 

 

vacances,grèce,iles grecques,cyclades,mykonos

 

 

 

vacances,grèce,iles grecques,cyclades,mykonos

 

vacances,grèce,iles grecques,cyclades,mykonos

 

IMG_3540-cad-cadre3.jpg

 

Et sur les hauteurs, la rangée des cinq moulins à vent, tous blancs immobiles et très bien conservés, montent le guet au-dessus du port, séduisant ainsi nombre de touristes et les artistes. 

 

IMG_3535-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3536-cad-cadre3.jpg

 

 

IMG_3537-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

 

IMG_3539-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

C’est l’un des points de vue les plus typiques de Mykonos. Autrefois, les gens y venaient de toutes les Cyclades pour y moudre leur grain de blé ou d’orge.

 

C’est à cet endroit que se trouvait la ville antique.

 

Juste en dessous des moulins se trouve le quartier de Alefkandra, ou la « Petite Venise« . Son nom Alefkandra tire son origine du fait que ce quartier était celui où les femmes de Mykonos venaient laver leur linge.

 

IMG_3538-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

Il est composé de maisons en bois construites sur pilotis qui plongent dans la mer. Il s’agit aussi de l’ancien quartier des capitaines. Certaines datent du XVIIe siècle.

 

IMG_3533-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

 

IMG_3532-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

 

En continuant la promenade à travers les ruelles tortueuses de la « petite Venise », nous arrivons bientôt à l’église Panagia Paraportiani.

 

IMG_3525-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

Reconnue comme l’expression suprême de l’architecture des Cyclades, il s’agit d’un monument byzantin, comportant un clocher cintré et une seule porte sur le côté. En fait, c’est un ensemble compact de cinq petites églises construites à différentes époques, sur deux niveaux.

 

 

La blancheur de ses murs contraste de façon saisissante avec le bleu du ciel et de la mer.

 

IMG_3527-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

Avec le temps, sa structure semble s’être métamorphosée en une masse qui ressemble par endroit à un iceberg scintillant sur le rivage et en d’autres points à une grosse meringue dégoulinante de sucre.

 

IMG_3529-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

 

IMG_3530-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

 

IMG_3531-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

De retour à notre hôtel (Porto Mykonos) nous avons une jolie vue de la ville.

 

IMG_3544-cad-cadre3.jpg

 

Mykonos est construite en amphithéâtre et nous apercevons comme fond d’écran ses  maisonnettes à deux étages à flanc de colline.  

 

Et nous profitons du coucher du soleil avant que la « Reine de la nuit » ne s’éveille.

 

IMG_3548-cad-cadre3.jpg

 

 

La ville est réputée pour son animation nocturne assez agitée !

 

IMG_3550-cad-cadre3.jpg

 

 

 

Pour suivre : visite de l’île de Tinos

 

 

Pour compléter :

 

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Myconos

 

http://www.athensguide.org/grece/mykonos.html

 

http://gisele.ecrivain.istanbul.over-blog.com/article-escale-a-mykonos-82106710.html

 

 

Revoir :

 

http://papylou.skynetblogs.be/tag/mykonos

 

http://papylou.skynetblogs.be/archives/2009/06/index-3.html

 

IMG_3534-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

 

Cyclades (7) : Naxos

Jeudi 28 mai 2009

 

Embarquement matinal en direction de l’île de Naxos.

 

Au port, la marée vient d’arriver et tout le monde s’affaire.

 

IMG_3408-cad-cadre3.jpg

IMG_3409-cad-cadre3.jpg

 

Les touristes trépignent en attendant de monter à bord du ferry.

 

IMG_3410-cad-cadre3.jpg

 

Le voyage sera  de courte durée.

 

L’entrée du port de Naxos est splendide.

 

IMG_3478-cad-cadre3.jpg

 

Sur le côté, un imposant portique en marbre, la Portara. C’est le seul élément qui subsiste du temple d’Apollon dont la construction débuta à la fin du VIèmè siècle av. J.-C., lorsque le seigneur de Naxos était Ligdamis. L’édification de ce temple fut cependant interrompue dès qu’éclata le conflit entre Naxos et Samos. Aujourd’hui il ne subsiste que les fondations.

 

IMG_3411-cad-cadre3.jpg

 

La petite chapelle Panagia Myrtidiotissa paraît bien petite face à ce géant des mers ! Elle est dédiée à la Vierge Marie et aurait été construite sur le site d’un ancien temple dédicacé à Poséidon.

 

IMG_3412-cad-cadre3.jpg

 

Le circuit en bus nous mène donc à la découverte de l’île, en passant entre autre par Chalki, Apiranthos et Apolonas.

Au menu , de vieilles églises et des tours vénitiennes parfois bien restaurées.

 

Une des plus vieille église : Panagia Protothronos à Chalki

 

IMG_3415-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3414-cad-cadre3.jpg

IMG_3419-cad-cadre3.jpg

 

 

vacances,voyage,grèce,iles grecques,naxos

 

IMG_3423-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3420-cad-cadre3.jpg

 

 

Une tour vénitienne bien restaurée

 

IMG_3421-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3424-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

Magnifique paysage sur la route des crêtes

 

IMG_3428-cad-cadre3.jpg

 

Apiranthos :

 

La tour vénitienne de Zevgoli

 

IMG_3431-cad-cadre3.jpg

 

Un moulin à vent en ruine sur les hauteurs

 

IMG_3430-cad-cadre3.jpg

 

Le musée archéologique a été surtout constitué à partir des découvertes faites par les paysans dans leurs champs et regroupe donc principalement des objets de la partie orientale de l’île. En plus des idoles cycladiques, on y trouve des « plaques martelées » du IIIe millénaire avant notre ère, dites de Korfi t’Aronio, provenant d’un petit sanctuaire sur la côte est. Elles représentent des scènes de la vie quotidienne : chasse, navigation, commerce. La plus célèbre est celle représentant une scène de danse

 

IMG_3432-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3433-cad-cadre3.jpg

IMG_3434-cad-cadre3.jpg

 

Les ruelles pavées de marbre

 

IMG_3429-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

Le charmant village d’Appolonas domine un petit port et une plage située au creux d’une crique harmonieuse.

 

IMG_3442-cad-cadre3.jpg

IMG_3452-cad-cadre3.jpg

IMG_3454-cad-cadre3.jpg

IMG_3460-cad-cadre3.jpg

Sur la route vers Naxos, se trouve une vieille carrière de marbre dans laquelle gît un kouros du VIIème siècle av. J;-C. qui fut ébauché et abandonné là.

 

IMG_3440-cad-cadre3.jpg

IMG_3441-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

Diverses hypothèses sont avancées concernant son abandon : problème technique, mort du client ou intervention politique.

 

La plupart des kouroï furent commandés par des aristocrates pour être offerts aux temples, ou par des familles d’aristocrates pour placer sur leur tombe. La sculpture en marbre était très chère et seuls les plus riches pouvaient se permettre de payer des sculpteurs pour créer de telles œuvres. Les kouroï sont ainsi des représentations de la santé et du pouvoir de la classe aristocratique grecque, et quand cette classe perdit son pouvoir au VIe siècle av. J.-C., les kouroï passèrent de mode, à la fois politiquement et artistiquement.

 

 La tour « vénitienne » d’Agia, dans la campagne naxiote, ayant appartenu à la famille Kókkos au XVIIe siècle.

 

IMG_3462-cad-cadre3.jpg

 

Nous terminons la journée par une visite à pied de la capitale de l’île.

 

 

 

IMG_3476-cad-cadre3.jpg

 

Noyé parmi les habitations, les ruines d’un fort vénitien démantelé pour construire les habitations avoisinantes.

 
 

 

IMG_3465-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3466-cad-cadre3.jpg

IMG_3467-cad-cadre3.jpg

IMG_3468-cad-cadre3.jpg

IMG_3469-cad-cadre3.jpg

IMG_3470-cad-cadre3.jpg

 

Voici un bel exemple d’utilisation du marbre blanc, perle de la région.

 

IMG_3475-cad-cadre3.jpg

 

Retour à Paros et à sa vie nocturne……

 

IMG_3479-cad-cadre3.jpg

IMG_3481-cad-cadre3.jpg

IMG_3482-cad-cadre3.jpg

 

Pour suivre : Mykonos

 

 

Pour compléter :

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Naxos

 

http://www.cycladen.be/NaxosFra.htm

 

http://iles-grecques.over-blog.com/20-index.html

 

http://www.grecehotels.com/cyclades/naxos/naxos-villages/apiranthos-naxos.htm

 

http://smilingaroundtheworld.com/2013/09/11/naxos-j1-randonnee-de-apiranthos-a-agia-kyriaki-resto-romantique-et-cine-en-plein-air-11-septembre-2013/

 

http://azalas.de/blog/?page_id=2595

 

http://www.greecevirtual.gr/en/cyclades/naxos#/hora_1/

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Kouros

 

http://www.naxos.gr/en/naxos/sights-and-sightseeing/churches-and-monasteries/

 

 

IMG_3426-cad-cadre3.jpg

 

Cyclades (6) : Antiparos

Mercredi 27 mai 2009

 

Nous poursuivons notre visite de Paros puis nous embarquerons pour l’île voisine d’Antiparos.

 

 

Un premier arrêt : le Musée du Folklore Cycladique situé dans la propriété « Scorpio », à l’entrée du village Alyki.

 

L’histoire des Cyclades y est représentée à travers des miniatures faites à la main représentant des bâtiments importants ainsi que des navires, œuvres de l’artiste amateur Benetos Skiadas.

 

IMG_3372-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

Ensuite le Monastère de femmes Christos tou Dassous (Le Christ des forêts) voué à la Transfiguration du Christ. Seules les femmes peuvent entrer dans le monastère.

 

IMG_3357-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3358-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3359-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

Construit au 18ème siècle, il renferme un patrimoine de valeur.

 

IMG_3361-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3363-cad-cadre3.jpg

IMG_3364-cad-cadre3.jpg

IMG_3366-cad-cadre3.jpg

IMG_3367-cad-cadre3.jpg

IMG_3368-HDR(1)_Natural-cad-nb-cadre3.jpg

 

De la-haut, la vue sur la plaine de Pounda et sur Antiparos, est magnifique.

IMG_3353-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3356-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

 

IMG_3349-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

Antiparos est réputée pour sa fameuse grotte qui possède un intér^t historique et naturel.

 

Elle se trouve sur le côté sud-ouest de l’île, au sommet d’une colline.

 

vacances,voyage,grèce,îles grecques,paros,antiparos

 

La visite débute par la descente d’une longue et interminable volée de marches.

IMG_3375-cad-cadre3.jpg

 

En s’enfonçant dans cet énorme orifice, on observe tout autour les énormes stalactites et stalagmites aux formes fabuleuses.

 

IMG_3376-cad-cadre3.jpg

IMG_3378-cad-cadre3.jpg

IMG_3379-cad-cadre3.jpg

IMG_3380-cad-cadre3.jpg

IMG_3383-cad-cadre3.jpg

IMG_3384-cad-cadre3.jpg

IMG_3385-cad-cadre3.jpg

 

Tout en bas, une inscription indique que la nuit du 24 décembre 1673, c’est là qu’a eu lieu la messe de Noël en présence du consul français de Constantinople.

 

Le port d’Antiparos est charmant avec ses tavernes, ses bistrots et ses petits hôtels en bordure de mer.

 

IMG_3389-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3392-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3391-cad-cadre3.jpg

IMG_3393-cad-cadre3.jpg

IMG_3407-cad-cadre3.jpg

IMG_3398-cad-cadre3.jpg

Pour suivre : Visite de l’île de Naxos

 

 

Pour compléter :

 

http://www.toparos.com/fr/places-museums.html

 

http://www.benetos-skiadas-folkartist-paros-gr.com/

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Antiparos

 

http://www.iles-cyclades.com/cy_antiparos/index.php

 

http://www.greecevirtual.gr/en/cyclades/antiparos#/port_1/

 

 

Cyclades (5) : Paros

Mardi 26 mai 2009

 

J’ai un an de plus ! Cala ne fait pas une grande différence !

 

Nous partons à la découverte de l’île de Paros. Et en premier lieu Parikia, capitale de l’île.

 

Sur le promontoire où se trouvait l’acropole antique, subsistent les ruines d’un Kastro vénitien du XIIIème siècle, aux murs édifiés avec des éléments antiques (colonnes de marbre, morceaux d’architraves). Certains d’entre eux proviennent d’un temple antique dédié à Déméter.

 

IMG_3278-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3279-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3280-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

Autour du Kastro se massent les vieux quartiers de la ville caractérisés par des ruelles étroites dallées, souvent voûtées, embaumant le jasmin, des maisons éclatantes de blancheur, généralement à deux étages, de vieilles fontaines, des maisons seigneuriales et une infinité de chapelles blotties parmi les maisons.

 

IMG_3281-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3270-cad-cadre3.jpg

IMG_3271-cad-cadre3.jpg

IMG_3275-cad-cadre3.jpg

IMG_3276-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3277-cad-cadre3.jpg

IMG_3282-bis-cadre3.jpg

IMG_3283-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3285-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

À Parikia, la superbe et très vénérée Panagia Ekatontapiliani (l’église aux cent portes), est l’une des mieux préservées du monde, la plus ancienne église chrétienne orthodoxe encore en activité, un magnifique exemple d’architecture et de tradition byzantine.

IMG_3297-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3296-bis-cadre3.jpg

IMG_3294-rec-cadre3.jpg

 

Elle fut construite en deux temps. Au IVème siècle l’empereur Constantin fit bâtir ici l’une des premières églises chrétiennes pour respecter le vœu de sa mère, Sainte Hélène, de dédier une basilique à la Vierge Marie après avoir retrouvé la Sainte Croix. Deux siècles plus tard, l’empereur Justinien rénova la basilique, l’agrandit et construisit le dôme.

IMG_3293-cad-cadre3.jpg

 

 

IMG_3292-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

L’église se trouve à l’emplacement d’un temple grec antique (probablement dédié à Hercule) et d’un gymnasium romain. Comme c’était l’usage, des morceaux de ces structures furent utilisés pour la construction.

IMG_3289-cad-cadre3.jpg

IMG_3288-cad-cadre3.jpg

 

 

Le baptistère est considéré comme le plus ancien et le mieux préservé de l’Orient orthodoxe. Le bassin central en marbre est une pièce magnifique, ainsi que les mosaïques au sol attestant des liens historiques entre Paros et la chrétienté.

IMG_3290-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3291-cad-cadre3.jpg

De nombreux mythes et légendes sont associés à cette église, notamment celui de Sainte Théoctiste de Paros qui aurais vécu en ascète dans la basilique après avoir échappé au pirates. Ce seraient ses empreintes que l’on peut encore voir dans la nef centrale. À sa mort, elle devint patronne de l’île.

 

Le musée voisin est rapidement visité.

 

IMG_3298-cad-cadre3.jpg

IMG_3299-cad-cadre3.jpg

IMG_3302-cad-cadre3.jpg

 

Et nous reprenons le bus pour parcourir l’île en passant par d’anciennes carrières de marbre (Latomia marmarous) , le village de Lefkes

 

IMG_3310-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3311-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

et le port de Piso Livadi.

 

IMG_3316-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3317-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3318-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3319-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

Nous terminons par le village de Naoussa qui est l’un des ports les plus pittoresques de la mer Egée.

 

IMG_3331-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3327-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

 

C’est un réel plaisir de se promener dans ces ruelles étroites, bordées de maison anciennes et de belles églises et d’aboutir au petit port délimité d’un côté par les vestiges d’un fort vénitien.

 

IMG_3333-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3323-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

 

Les pécheurs y sont fort actifs et les petits restaurants du coin proposent le poulpe grillé.

 

IMG_3321-HDR(1)_Natural-cad1-cadre3.jpg

IMG_3334-cad-cadre3.jpg

IMG_3320-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3330-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

Le soir, agréable coucher de soleil visible de la terrasse de l’hôtel.

 

IMG_3338-cad-cadre3.jpg

IMG_3341-cad-cadre3.jpg

 

Pour suivre : Découverte de l’île voisine d’Antiparos

 

 

 

Pour compléter :

 

http://www.greek-islands.us/paros/

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Basilique_de_la_Panaghia_Katapoliani

 

http://www.ekatontapyliani.org/

 

http://www.iles-grece.com/paros-1-147-71.html

 

http://www.athensguide.org/grece/paros.html

 

 

 

Cyclades (4) : De Santorin à Paros

Lundi 25 mai : Matinée libre et transfert vers l’île de Paros

 

 Les deux journées précédentes ont été assez dures avec la découverte du volcan et la montée à l’ancienne Thira.

Cette matinée calme est la bienvenue !

Nous explorons les alentours de l’hôtel qui est situé à 2 km de Fira. Le temps d’apprécier la flore et le paysage.

 

IMG_3248-cad-cadre3.jpg

IMG_3251-cad-cadre3.jpg

 

Ce camion citerne assure la distribution en eau potable qui est très rare sur l’île.

 

IMG_3229-cad-cadre3.jpg

 

Le paysage est toujours constellé d’églises !

 

IMG_3230-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3250-cad-cadre3.jpg

 

Retour au port pour l’embarquement à destination de Paros, 3h15 sur le bateau en comptant l’escale à Naxos.

 

Notre bateau n’est pas ce lévrier des mers mais le ferry normal « Blue Star Paros ».

 

IMG_3253-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3254-cad-cadre3.jpg

 

vacances,grèce,cyclades,santorin,naxos,paros

 

vacances,grèce,cyclades,santorin,naxos,paros

 

Quelques photos de notre escale à Naxos que nous visiterons plus tard.

 

IMG_3258-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3259-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3260-cad-cadre3.jpg

IMG_3261-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3263-cad-cadre3.jpg

 

A Paros, notre hôtel est situé au bord de mer, avec une vue splendide.

 

 

IMG_3265-cad-cadre3.jpg

En soirée, les lumières qui animent le bord de mer nous montrent que la vie nocturne est assez animée.

 

IMG_3269-cad-cadre3.jpg

 

A suivre : A la découverte de l’île de Paros

 

Pour compléter :

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Paros

 

 Revoir :

 

http://papylou.skynetblogs.be/archive/2009/07/09/cyclades-2009.html