Cyclades (9) : Tinos

Samedi 30 mai 2009

 

Nous partons à la découverte de l’île de Tinos.

 

93512627_o.jpg

 

Mykonos est encore bien endormie quand nous quittons l’hôtel. Ce embarquement très matinal est nécessaire si nous voulons profiter de toutes les ressources de l’île.

 

IMG_3551-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3552-cad-cadre3.jpg

IMG_3554-cad-cadre3.jpg

IMG_3555-cad-cadre3.jpg

IMG_3556-cad-cadre3.jpg

IMG_3558-cad-cadre3.jpg

La plupart des visiteurs se rendant sur l’île sont grecs, puisque Tinos, l’île de la Vierge (Panag(h)ia) est l’un des sites les plus religieux de Grèce.

 

L’église de Panag(h)ia Evangelistria domine la ville. Elle est construite en marbre blanc et possède de nombreuses dépendances. Une large rue pentue, que certains pèlerins gravissent à genoux, mène à cet imposant sanctuaire.

 

IMG_3632-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3631-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3629-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

Une légende raconte qu’en 1822, Sœur Pelagia fit un rêve dans lequel la Vierge Marie lui révéla l’endroit précis où était enfouie son icône. La Vierge lui dit ensuite de faire construire une église en son nom. Des fouilles furent alors entreprises et l’icône de l’Annonciation de l’archange Gabriel, âgée de 850 années, fut découverte. Cette icône aurait des vertus de guérison. Les habitants de l’île, riches et pauvres, construisirent cette impressionnante église qui est devenue un lieu de pèlerinage. Cette ouvre d’art architecturale possède une cour extérieure pavée de galets d’une grande beauté. A l’intérieur, la décoration est riche et les murs sont recouverts de plusieurs icônes de grande valeur et d’or. La fameuse icône est tellement recouverte d’offrandes d’or et de joyaux qu’elle devient difficile à distinguer.

 

 

Une autre église à Falatados : Agia Triada (Eglise de la Sainte-Trinité)

 

 

IMG_3561-cad-cadre3.jpg

IMG_3562-cad-cadre3.jpg

IMG_3564-cad-cadre3.jpg

IMG_3565-cad-cadre3.jpg

IMG_3569-cad-cadre3.jpg

 

vacances,voyage,grèce,iles grecques,cyclades,tinos

 

Nous partons ensuite à la découverte des pigeonniers. On en dénombre plus de 604 dans toute l’île. Ces petites tours carrées sont toutes joliment décorées de cyprès, d’étoiles ou de losanges. Du temps de la domination vénitienne, puis turque, élever un pigeonnier était à la fois un signe de pouvoir et de richesse. Toute famille qui pouvait se le permettre s’empressait donc de faire de l’esbroufe et d’ériger le sien.

 

Les 3 raisons de ces élevages de pigeons.

 

La première et la plus simple est vitale, il s’ agit de diversifier les sortes de viandes, sur cette île , il n’ y avait que moutons, chèvres, baudets, volailles, des lièvres et lapins sauvages ou élevés, et bien plus tard des vaches.

La deuxième raison est que la fiente de pigeon est universellement connue comme engrais phosphaté. Le bas du pigeonnier était un abri pour les moutons et chèvres, et le haut un élevage de pigeon, avec accès permettant de récupérer le précieux engrais.

La troisième raison était l’ autonomie de l’ île en viande cas de blocus, et dans l’ histoire il y en eu plusieurs.

La plus forte concentration se situe dans la vallée de Smardakito et Kombos, mais on en trouve partout sur l’ île.

 

IMG_3599-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

Celui de Sténi est un des plus grands et il fonctionne encore.

 

IMG_3577-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3578-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

Ce mini troupeau est bien perturbé par notre visite !

 

IMG_3579-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

Cet autre est situé dans le village de Volax.

 

IMG_3584-cad-cadre3.jpg

Dans les villages visités, nous retrouvons toujours cette harmonie de bleu et de blanc typiquement grecque !

 

IMG_3560-cad-cadre3.jpg

IMG_3580-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3581-cad-cadre3.jpg

IMG_3582-cad-cadre3.jpg

 

Nous voila maintenant à Kionia.

 

L’ île de Tinos avait un port antique situé à environ 5 km au nord du port actuel. En face de ce port antique ( Stavros ) existe un site dédié à Posséidon et Amphitrite.

 

Pendant la préhistoire, Tinos était connu sous le nom d’Ophiousssa (ophis = serpent) à cause de la multitude de serpents qui vivaient sur l’île, ainsi que sous le nom de Ydroussa (hydria = eau) grâce à son abondance en eau.

D’après la mythologie, Poséidon (Dieu de la mer), qui était le protecteur de l’île, chassa les serpents.

 

Poséidon est souvent représenté avec son trident, le poisson et le cheval, ses animaux favoris étant le cheval (toujours), mais également le taureau et le dauphin. Enfin, Poséidon était vénéré dans les sanctuaires d’ Éleusis, à 20 km au nord-ouest d’Athènes, au cap Sounion, dans l’Attique, à Délos, une île Cyclade, ainsi que sur l’île de Tinos

 

 

IMG_3590-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3592-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3593-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3596-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

Les fouilles réalisées par les archéologues belges, H. Demoulin et P. Graindor, au début du siècle précédent (1903 et 1905) ont révélé, parmi d’autres, les restes du temple, les marqueteries et la fameuse horloge solaire d’Andronikos de Kyristos. Certaines de ces trouvailles sont exposées actuellement au Musée archéologique de Tinos.

 

vacances,voyage,grèce,iles grecques,cyclades,tinos

 

 

Nous déjeunons au village de Panormos , second port situé au nord de l’île.

 

IMG_3604-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3605-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

Coupé du reste de l’île par la petite montagne de Mesovouni (649 m au garrot), le village de Pyrgos est le plus opulent de Tinos.

 

Au contraire de ses voisins du sud, il n’est pas spécialisé dans les pigeonniers mais dans le marbre.

 

Tout est centré autour de ce matériau.

 

Tout est marbre sculpté, par terre, sur les murs, au dessus des portes et fenêtres .

 

Les sculptures au dessus des portes et fenêtres sont appelées Hyperthiras .

 

Aucune n’ est identique, source de création et d’ imagination.

De nombreux objets symboliques y sont représentés tels que le raisin, la vigne, les bateaux, les phares, les ifs etc.

 

IMG_3609-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3611-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3613-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3616-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3617-HDR(1)_Natural-car-cadre3.jpg

IMG_3620-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3621-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

Les villageois sont si attachés à leur savoir faire, qu’ils vont jusqu’à s’enterrer sous de magnifiques pierres tombales dont certaines tiennent de l’œuvre d’art.

 

IMG_3618-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3619-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3626-HDR(1)_Natural - cad-cadre3.jpg

IMG_3608-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

La sculpture du marbre y est une spécialité depuis longtemps. Une école de sculpture réputée dans le monde entier est située dans le village.

 

IMG_3607-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

IMG_3607-cad-HDR(1)_Natural-cad-nb-cadre3.jpg

 

Le marbre est donc omniprésent dans l’architecture du village: encadrements des portes, fontaines, murets, etc…

 

Réalisation récente de la municipalité, un abri bus de marbre massif !

 

IMG_3628-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

On est dans le pays du marbre !

 

Cela apporte une charme tout particulier aux ruelles blanchies de Pyrgos.

 

IMG_3623-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3610-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3612-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3615-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

Retour au port animée par les nombreux cafés bordant les quais.

 

IMG_3638-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

 

IMG_3635-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

 

 

 

vacances,voyage,grèce,iles grecques,cyclades,tinos

 

 

IMG_3633-HDR(1)_Natural-cad-cadre3.jpg

 

 

Puis à Mykonos avec un hydroglisseur, le « Sea Jet ». C’est un lévrier des mers !

 

IMG_3639-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3640-rec-cadre3.jpg

IMG_3642-cad-cadre3.jpg

 

Encore quelques belles images de Mykonos

 

 

IMG_3645-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3646-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3647-cad-cadre3.jpg

IMG_3648-cad-cadre3.jpg

 

 

Qui s’illumine la nuit.

 

IMG_3652-cad-cadre3.jpg

 

IMG_3654-cad-cadre3.jpg

 

Pour suivre : visite de l’île de Delos

 

 

 

Pour compléter :

 

 

http://www.enroutevers.com/pages/Grece/les_cyclades.htm

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Tinos

 

http://en.wikipedia.org/wiki/Tinos

 

http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?t=1819

 

http://projetbabel.org/forum/viewtopic.php?t=1055

 

http://www.cgdam.org/photos/Tinos_2013.pdf

 

http://www.grecehotels.com/cyclades/tinos/tinos-architecture.htm

 

http://www.grecehotels.com/cyclades/tinos/tinos-histoire.htm

 

http://www.nisiotis.fr/histoire-de-tinos/

 

http://tinos360.gr/arheologikihori_fr.html

 

http://www.pigeon.gr/new/arxaia_eng.htm

 

http://karouzo.com/tinos-ile-dartistes-et-de-culture/

 

http://www.notteghem.fr/grece/albumtinos/3%20-%20Les%20pigeonniers%20de%20Tinos/index.html

 

http://www.lejournaldelevasion.be/index.php?view=article&catid=351%3Agrand-reportages&id=32515%3Agrece&format=pdf&option=com_content&Itemid=29

 

 http://dianeetalainenvoyage.wordpress.com/category/19-2013-grece/

 

http://www.lejournaldelevasion.be/Guides-de-voyage/grece/All-Pages.html

 

 

Publicités