Tu me gênes!

IMG_16863-rec-cadre1.jpg

Publicités

Lepture rouge

Un autre longicorne surpris dans le jardin.

 

jardin, été, coléoptère, longicorne, lepture rouge

La forme des élytres brun-jaune et la couleur des pattes avec des fémurs noirs me font penser au lepture rouge (Corymbia rubra) déjà observé ici.

 

jardin,été,coléoptère,longicorne,lepture rouge

 

La femelle a les tibias, les tarses, les élytres et le pronotum rouges ; le mâle a un pronotum noir, des élytres, des tibias et des tarses jaune orangé.

Cette espèce commune en Europe occidentale vit aussi bien en plaine qu’en altitude, dans les prairies, clairières, dans les chemins forestiers, les jardins et se rencontre le plus souvent l’été.

Ce coléoptère vit le jour, consomme pollen et pétales des fleurs et il visite en particulier les ombellifères.

Les femelles vont pondre leurs oeufs sur du vieux bois, ou des souches; en effet la larve en forme d’asticot est xylophage (elle se nourrit de bois mort). Elle met 2 ans à se développer et pendant ces 2 ans  elle creuse des galeries tortueuses à l’intérieur du bois avant de se nymphoser; les coléoptères adultes sortent en juin.

Je dois leur présence à un tas de bûches dont je ne me suis pas débarrassé et que peu à peu elles transforment en humus.

Confusion possible avec la lepture fauve qui ne se différencie que par la couleur des pattes qui sont noires.

 

jardin, été, coléoptère, longicorne, lepture rouge

 

jardin, été, coléoptère, longicorne, lepture rouge

jardin, été, coléoptère, longicorne, lepture rouge

jardin, été, coléoptère, longicorne, lepture rouge

 

 

P.S. : Les photos sont réalisées avec l’objectif Canon 24-105 f:4 L qui n’est pas un objectif macro. L’essai est un peu décevant !


Photo avec le Sigma 150 mm Macro

 

jardin,été,coléoptère,longicorne,lepture rouge

 

 

 Pour compléter:

 

http://aramel.free.fr/INSECTES11-4%27.shtml

 

http://lejardindelucie.blogspot.be/2011/02/anastrangalia-sanguinolenta-le-lepture.html

 

http://papylou.blogs.lalibre.be/archive/2011/08/13/lepture-rouge-male.html

 

Grindelwald 2013

 Cliquez sur le nom du Post pour le visualiser

«  Post »

 

Date d’édition

 

Grindelwald (1) : First et…

Promenade First – Bachalpsee

23/07/2013

 

Grindelwald (2) :…

Promenade Männlichen – Kleine Scheidegg

24/07/2013

 

Grindelwald (3) : Thoune…

Visite Thoune (Thun)

25/07/2013

 

Grindelwald (4) : Autour de…

Promenade Grindelwald

26/07/2013

 

Grindelwald (5) : Flore – 1

Flore First-Bachalpsee

27/07/2013

 

Grindelwald (6) : Flore – 2

Flore Männlichenn – Kleine Scheidegg

28/07/2013

 

Grindelwald (7) : fin du…

Final

29/07/2013

 

 

 

IMG_16506-pf-cadre1.jpg

 

vacances,suisse,alpes,oberland bernois,grindelwald

Grindelwald (7) : fin du séjour

Vendredi

 

Le soleil se lève et éclaire progressivement la vallée ; les hauts sommets sont les privilégiés

 

De la terrasse, nous contemplons une dernière fois ces géants, et surtout cette impressionnante face nord de l’Eiger, avec une pensée pour tous ceux qui y ont laissé leur vie, victime de leur passion et de situations météo difficiles.

 

Dans quelques heures nous reprendrons la route pour rentrer chez nous, agréablement surpris après cette première découverte de Grindelwald.


 

 

IMG_16516-pf-cadre1.jpg

 

 

 

IMG_16507-pf-cadre1.jpg


IMG_16518-pf-cadre1.jpg

 

IMG_16512-pf-cadre1.jpg








Grindelwald (6) : Flore – 2

Voilà la suite de notre découverte de la flore alpine autour de Grindelwald.

 

Promenade du jour : de Männlichen (2227 m) à Kleine Scheidegg (2061 m).

 

 

P.S. Je n’ai pas répété les commentaires donnés dans le « post »  précédent.

 

 

Crocus blanc ou crocus printanier ( Crocus albiflorus ou Crocus vernus L.)

 

Le mot Crocus albiflorus vient du grec Krokos : safran et du latin albiflorus : à fleurs blanches.

 

On l’appelle aussi Safran des fleuristes, Safran bâtard car il ressemble au véritable Safran

 

Il peut se rencontrer en larges groupes dans les pelouses de l’étage montagnard à l’étage alpin (jusqu’à 2700 m).

 

C’est le seul safran et même la seule Iridacée qui, dans les Alpes, dépasse la ceinture des forêts.

 

vacances, suisse, flore, alpes, oberland bernois, grindelwald

Soldanelle des alpes (Soldanella alpina L.)

 

vacances, suisse, flore, alpes, oberland bernois, grindelwald

vacances, suisse, flore, alpes, oberland bernois, grindelwald

 

Primevère hirsute (Primula hirsuta )

 

De toutes les Primevères des rochers à fleurs rouges, celle-ci est la plus répandue, surtout entre 1600 et 2000 mètres d’altitude. Elle peut descendre à 100 mètres dans les Alpes méridionales et dépasser la ceinture des neiges en Engadine (3200 m) et au Mont Rose (3600m).

 

Cette primevère pousse par touffes serrées dans les failles rocheuses. Ses fleurs sont très voyantes, d’un rose très foncé. La gorge de la corolle est bien blanche.

 

Ses feuilles visqueuses qui retiennent prisonniers les insectes maraudeurs, lui ont valu le nom de Primevère visqueuse.

 

Elle apprécie les terrains siliceux, surtout sur les roches primitives.

 

Les abeilles viennent y butiner pour recueillir un nectar de haute qualité.

 

vacances, suisse, flore, alpes, oberland bernois, grindelwald

 

vacances, suisse, flore, alpes, oberland bernois, grindelwald


Renoncule alpestre ( Ranunculus alpestris L.)

 

vacances, suisse, flore, alpes, oberland bernois, grindelwald

Inconnue

 

vacances, suisse, flore, alpes, oberland bernois, grindelwald

 

Ajout 8-08-2013

 

 

 

Cette plante a été identifiée grâce à Franck Le Driant (Voir ci dessous)

 

 

 

 

L’homogyne des Alpes (Homogyne alpina L. ) est une fleur droite au petit capitule rose. Elle pousse dans les prairies humides et les bois clairs. Ses feuilles sont arrondies et luisantes. A première vue, cette fleur semble être fanée et avoir perdu tous ses pétales…

 

 

http://www.florealpes.com/fiche_homogyne.php

 

 

 

Franck Le Driant
06.63.67.92.58 / 04.92.57.12.28
Accompagnateur en Montagne B.E.
Stages et séjours botaniques.
http://www.florealpes.com
http://www.pulsatille.com

 



Populage des marais (Caltha palustris )

 

vacances, suisse, flore, alpes, oberland bernois, grindelwald

 

Primevère élevée (Primula elatior L.)

 

Cette primevère possède des fleurs jaunes à la corolle étalée, groupées en ombelle en haut d’une tige pubescente.

 

Elle se rencontre dans les sous bois, les prairies fraîches et les talus.

 

Fréquente entre 200 m et 2100 m.

 

vacances, suisse, flore, alpes, oberland bernois, grindelwald

 

 

Tussilage (Tussilago farfara L.)

 

Les capitules et les feuilles du tussilage peuvent être consommées en infusion ou en salade. Au XVIIIème siècle, le tussilage était prescrit par certains médecins pour soigner l’Asthme et le Coryza. Il fut ensuite prescrit pour résoudre des problèmes d’éruptions cutanées et de teigne. Les feuilles du tussilage apparaissent à la fin de la floraison.

 

On la trouve jusqu’à 2600 mètres d’altitude.

 

Appelée par les Grecs Bêkhion, de Bêkhos : toux d’où vient béchique (remède contre la toux).

 

Tussis : toux en latin et agere : chasser ou ago : je soigne ; c’est à dire je soigne ou je chasse la toux.

 

Farfarus : farineux, à cause de la blancheur feutrée de la face inférieure des feuilles ; celles-ci sont larges et arrondies en forme de Pas-d’âne (nom vulgaire du Tussilage). Les fleurs apparaissent avant les feuilles d’où l’expression le fils (fleur) avant le père (feuille).

 

Appelée encore Herbe de Saint Quirin ou Saint Guérin (Saint Jean d’Aulps en Haute Savoie et Sion en Suisse l’honorent chaque année) ou Taconet dans les Alpes.

 

vacances, suisse, flore, alpes, oberland bernois, grindelwald

 

vacances, suisse, flore, alpes, oberland bernois, grindelwald

Anémone soufrée ou Pulsatille soufrée ou Pulsatille à feuilles d’ache (Anemone (Pulsatilla) alpina subsp. apiifolia (Scopoli) )

 

Une fleur unique, d’un jaune extrêmement lumineux, sur une hampe dressée et couverte de petits poils. La fleur se transforme en pompon soyeux qui ressemblent à des cheveux. Elle est toxique.

 

C’est une fleur de montagne, présente dans toutes les Alpes, mais également dans le Massif Central – de l’Aubrac au Mont Dore – et dans les Pyrénées. On la trouve entre 1000 m à 2700 m.

La couleur des anémones des Alpes varie en fonction de la nature du terrain. Blanches sur sol calcaire, elle deviennent jaunes (soufrées) sur sol siliceux et acides. C’est ainsi que l’anémone soufrée est souvent considérée comme une sous-espèce de la Pulsatille des Alpes.

 

Magique de faire de la chimie avec ce genre d’indicateur coloré!

 

vacances, suisse, flore, alpes, oberland bernois, grindelwald

 

vacances, suisse, flore, alpes, oberland bernois, grindelwald

 

vacances, suisse, flore, alpes, oberland bernois, grindelwald


Plantain des alpes (Plantago alpina L.)

 

Les feuilles de ce plantain sont fines et disposées en rosette basale. Les épis floraux sont portés par des hampes cylindriques, longues et dressées. Ce plantain se rencontre uniquement en altitude (1200 à 2600 m) dans les prairies et les pâturages sur sol assez riche.

 

vacances, suisse, flore, alpes, oberland bernois, grindelwald

 

Trèfle alpin (Trifolium alpinum L.)

 

Il est appelé aussi trèfle des Alpes ou réglisse des montagnes ; c’est une petite plante très basse, formant parfois d’importantes touffes. On le rencontre exclusivement en montagne au-dessus de 1000 m d’altitude. Ses fleurs roses sont odorantes, et sa racine sucrée, à goût de réglisse, constitue une petite friandise lors de balades ou de randonnées .

 

vacances, suisse, flore, alpes, oberland bernois, grindelwald

Lotier des alpes (Lotus alpinus DC.)

 

Le lotier des Alpes possède des feuilles épaisses, presque crassulescentes, des tiges rougeâtres et des fleurs lavées de rouge.

Il est présent sur l’ensemble du territoire alpin dans les éboulis et pelouses alpines, sur sols riches entre 1500 et 2900 m.

 

Aussi appelé : Pied de poule ou Sabot du petit Jésus

 

vacances, suisse, flore, alpes, oberland bernois, grindelwald

Gentiane des alpes (Gentiana alpina)

 

vacances, suisse, flore, alpes, oberland bernois, grindelwald

La gentiane des Alpes ou Gentiana alpina est une plante des montagnes assez peu répandue que l’on trouve dans les Alpes bien entendu, mais également dans les Pyrénées. Elle fait partie de la famille des Gentianacea.

 

Plante d’altitude (elle est trouvée dans des pelouses situées entre 2000 et 2600 mètres) elle pousse sur des terrains siliceux et sa floraison intervient durant l’été (juillet-août).

 

Il ne faut pas la confondre avec la gentiane acaule ou gentiane de Koch (Gentiana acaulis) beaucoup plus répandue. Contrairement à ce que le nom suggère, cette dernière possède une petite tige alors que la gentiane des Alpes en est quasiment dépourvue.

 

Pour mémoire, nous sommes à environ 2100 m, sur terrain siliceux (présence d’anémones soufrées).

 

vacances, suisse, flore, alpes, oberland bernois, grindelwald

 

vacances, suisse, flore, alpes, oberland bernois, grindelwald


Azalée couchée ou azalée des alpes ou azalée naine ( Loiseleuria procumbens)

 

On la trouve entre 1500 et 3000 mètres d’altitude

 

Certains auteurs placent cette espèce dans le genre Kalmia sous le nom Kalmia procumbens.

Le nom du genre Loiseleuria est un hommage à Jean-Louis-Auguste Loiseleur-Deslongchamps (1774-1849).

 

vacances, suisse, flore, alpes, oberland bernois, grindelwald

 

Anémone fausse renoncule (Anemone ranunculoides L.)

 

Cette anémone se reconnaît à ses fleurs jaunes qui pourraient la faire passer pour une renoncule.

 

Elle se rencontre normalement jusqu’à 1500 m. Ici nous sommes en fin de promenade, à 2000 m.

 

 

vacances, suisse, flore, alpes, oberland bernois, grindelwald

 

Pour compléter :

 

http://www.gaiya.ch/flore/l_imagette_jaunes.php

 

http://www.pbase.com/promeneur/flore_fribourgeoise

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Flore_des_Alpes

 

http://randonneessavoie.wordpress.com/2012/02/29/anemone-soufree/

 

http://inpn.mnhn.fr/espece/cd_nom/139513/tab/taxo

 

http://monerbier.canalblog.com/archives/2013/07/17/27662636.html

 

http://www.monde-de-lupa.fr/Medicinales/PagesMed/Plantago%20pg/Plantago.html

 

http://www.monde-de-lupa.fr/Medicinales/PagesMed/Primula%20pg/Primula.html

 

http://www.snv.jussieu.fr/vie/images_semaine/semaine_2008_10_20/imagesem_2008_10_20.html

 

vacances, suisse, flore, alpes, oberland bernois, grindelwald