Brugmansia

20090601-IMG_3834-cadre2


Les genres Datura et Brugmansia désignent des plantes de la famille des Solanacées, qui sont originaires d’Amérique du Sud ou de l’Inde selon les espèces.

Ces plantes ont pour point commun de produire de grandes fleurs en forme de trompettes, si bien que le genre des brugmansias a longtemps été confondu avec celui des daturas et désigné sous le nom de Datura arborea.

Pour les distinguer, sachez que les daturas sont des annuelles aux fleurs érigées tandis que les brugmansias sont des arbustes aux fleurs retombantes.

 

De plus, les brugmansias sont des arbustes, tandis que la plupart des daturas sont des plantes herbacées.

 

Les deux plantes sont cependant très voisines, et elles ont les mêmes caractéristiques toxiques : on note en particulier la présence de scopolamine, de hyoscyamine et d’atropine, principalement dans leur sève.

 

Ces deux photos sont donc attribuables à une espèce de brugmansia à fleurs doubles. Laquelle?

 

20090601-IMG_3834-3-cadre2

20090601-IMG_3835-cadre2


 

Chez nous, une seule espèce, la stramoine (Datura stramonium) peut se rencontrer çà et là. Elle est aussi très toxique.

 

Théophraste écrivai: « Si 3/20 d’une once est donné, le patient devient énergique et se prend pour un jeune homme; le double de la dose, le patient devient fou et a des déceptions; le triple et c’est la démence permanente, et 4 fois la dose il est mort. »

 

Pour compléter:

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Brugmansia

 

http://nature.jardin.free.fr/arbuste/ft_datura_arborea.html

 

http://www.didier-pol.net/8solana.htm

 

http://home.scarlet.be/~dg965206/plante%20du%20mois.htm

 

http://www.jardiniere.net/Les%20annuelles/Les%20Brugmansias%202.aspx

 

http://www.kuleuven-kortrijk.be/bioweb/?lang=fr&detail=120&titel=Datura%20stramonium%20%20%20%20%20%20%20%20%20-%20stramoine

 

 

 

Volubilis

20090910-IMG_6379-cadre2

IMG_6597-rec-cadre2


 

Elle pousse très vite et est utilisée pour décorer les treillages et les tonnelles.

 

Ses graines sont toxiques.

 

On l’appelle volubilis ou ipomée (Ipomoea sp.); elle appartient à la grande famille des Convolvulacées.

 

Ses grandes fleurs bleues, rose ou pourpres, en forme d’entonnoir, sont très décoratives.

 

Elle est originaire des régions tropicales.

 

Son nom: Ipomoea purpurea

 

Elle s’échappe parfois de nos jardins.

 

Anglais: Morning Glory


IMG_6598-bis-cadre2

 

20090910-IMG_6378-cadre2

Pour compléter:

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Volubilis_%28plante%29

 

http://www.kuleuven-kortrijk.be/bioweb/?lang=fr&detail=845

 

http://jardinementvotre.canalblog.com/archives/2009/09/24/15170043.html

 

 

 

Lézard des murailles

Les murailles sèches et ensoleillée attirent les lézards. Ces photos prises dans le sud de la France complètent ainsi notre galerie.

 

Je les identifie comme lézard des murailles (Lacerta muralis).


IMG_6799-rec-1-cadre2

 

IMG_6798-rec-cadre2


 

Identification de l’adulte:

 

  • Silhouette élancée, avec une tête longue, un peu déprimée et au museau conique, un corps mince et assez aplati, une longue queue très effilée et des pattes fines à longs doigts.

 

  • Comme chez les autres lézards, la coloration et le dessin présentent une grande variabilité selon les individus.

 

  • Les parties supérieures de la majorité des exemplaires varient du gris au brun, avec parfois une teinte verdâtre.

 

  • Les flancs montrent, surtout chez la femelle, deux raies longitudinales (ou séries de taches) claires qui délimitent une bande brun foncé souvent tachetée de clair.

 

  • Le milieu du dos montre fréquemment (comme chez le Lézard vivipare) une ligne vertébrale foncée ou une série de taches sombres.

 

  • Le dos, en particulier celui du mâle, est moucheté ou marbré de brun foncé ou de noir.

 

 

La couleur très foncée du second m’étonne un peu.

 

Pour compléter:

 

http://biodiversite.wallonie.be/especes/ecologie/amprep/podarcis_muralis.html

 

http://www.karch.ch/karch/f/rep/pm/pmco.html

 

http://naturalistic.over-blog.com/article-504927.html

 

http://www.antiopa.info/117-lezard-reptile-serpent-podarcis-lacerta-orvet.htm

 

http://www.biodiversite-poitou-charentes.org/Lezard-des-murailles_18_41.html

 

Revoir:

 

http://papylou.lalibreblogs.be/tag/l%C3%A9zard

 

 

 

Mouette rieuse

IMG_5539-rec-cadre2

 


 

Elle est à l’aise dans les marais et sur nos côtes; elle visite les villes fluviales. Elle niche dans les marais et sur les étangs riches en végétation; elle passe l’hiver en nombre sur les lacs, les gravières, les réservoirs et autres bassins. Elle se nourrit aussi bien dans les champs labourés que dans les parcs et les jardins. Elle peut être bruyante.

 

C’est la mouette rieuse (Larus ridibundus).


IMG_5530-rec-cadre2


 

En période nuptiale, elle porte un capuchon brun chocolat, qu’elle perd après la nidification, ne gardant qu’une tache noirâtre en arrière de l’œil. Le bec est rouge sombre, le dos gris pâle, la pointe de l’aile noire et les pattes rouge foncé. La bordure antérieure de l’aile est blanc pur.

 

Sa longueur est comprise entre 34 et 37 cm et son envergure peut atteindre 110 cm.


IMG_5535-rec-cadre2


 

Le juvénile est brun pâle moucheté de brun foncé; à 1 an, les pattes sont orange mais il conserve du brun sur les ailes.

 

Elles s’apparient pour la vie et nichent en colonies, où les nids sont assez proches les uns des autres.

 

L’alimentation est constituée de matière animale, en particulier d’insectes et de vers ramassés au sol ou volés à d’autres oiseaux. Dans les champs elles suivent ainsi le tracteur du fermier occupé à labourer. Elles visitent nos jardins pour ramasser les restes de cuisine et se montrent même très familière.

 

Néerlandais: Kokmeeuw, Kapmeeuw

 

Anglais: Black-headed Gull


IMG_5538-rec-cadre2

 

IMG_5531-rec-cadre2

 

IMG_5536-rec-cadre2


 

Pour compléter:

 

http://biodiversite.wallonie.be/cgi/sibw.esp.ecol.pl?TAXON=Larus_ridibundus

 

http://www.oiseaux.net/oiseaux/mouette.rieuse.html

 

http://environnement.wallonie.be/ong/refuges/larrid.html

 

http://www.meeuwenindestad.be/fr/over-meeuwen/soorten/