Echinops graecus

 

IMG_3695-bis-cadre1

IMG_3696-bis-cadre1

 

IMG_3759-rec-cadre1

IMG_3704-rec-3-cadre1

IMG_3704-rec-4-cadre1


Une autre fleur des Cyclades (île de Delos). Il s’agit d’un echinops. Mais lequel?

 

Mon guide sur les fleurs du bassin méditerranéen signale trois espèces:

 

  • Echinops viscosum DC., aux fleurs bleu pâle groupées en boule d’environ 5 cm de diamètre, aimant les champs et endroits pierreux de Sicile et de la Grèce à la Palestine.

  • Echinops graecus Mill., avec des feuilles très finement divisées en étroits segments, chacun terminé par une épine très pointue. Les capitules ont une couleur d’améthyste. Il aime les endroits secs, pierreux et les champs en jachère de Grèce.

  • Echinops ritro (chardon en boule), souvent cultivé, que l’on retrouve dans les endroits secs, rocailleux et incultes d’Espagne à la Palestine.

 

En me basant sur la morphologie des feuilles, je penserais à Echinops graecus; je n’ai pas trouvé de confirmation sur le WEB.

 

Notre flore signale:

  • l’echinops sphaerocephalus L. (Echinops à tête ronde), cultivé dans les jardins et parfois naturalisé

  • l’echinops exaltatus Schrad., cultivé dans les jardins, parfois naturalisé en abondance: pied des haies, bord des ruisseaux, bois frais.

 

Voir aussi:

 

http://papylou.lalibreblogs.be/archive/2008/03/12/echinops.html

 

http://papylou.skynetblogs.be/post/5647639/echinops

 

 

 

Publié par

papylou1

Ce site reprend les archives des blogs Skynet. Les liens vers les blogs de La Libre Belgique sont perdus.

Une réflexion sur “Echinops graecus”

Les commentaires sont fermés.