Soie

soie

Publicités

Narcisse

 IMG_0677-bis-cadre1

 

IMG_0675-bis-cadre1

 

Elle est bien seule au milieu de la plaine de jeu, échappée d’un jardin voisin. Le plus proche est au moins à une dizaine de mètres. Quel saut dans l’inconnu!

 

Je l’ai aperçue hier après-midi, profitant d’un soleil printanier bien agréable.

 

C’est un narcisse, plante cultivée avec de multiples variantes.

 

Elle appartient à la famille des Amaryllidacées tout comme le perce-neige et la nivéole. Dans le monde, on en dénombre plus de 1000 espèces!

 

Notre flore cite:

  • la jonquille sauvage (Narcissus pseudonarcissus)

  • le narcisse des poètes (Narcissus poeticus).

 

Anglais: Daffodil

 

Néerlandais: Narcis

 

Pour compléter:

 

http://www.faune-flore.be/fleurs_belgique/identification_fleur_narcisse.htm

 

http://www.linternaute.com/jardin/fleur/selection/15-fleurs-parfumees-pour-le-jardin/le-narcisse-une-floraison-eclatante-au-printemps.shtml

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Narcissus

 

http://conservatoire-botanique-fc.org/jonquilles/franche-comte/narcissus-pseudonarcissus.php

 

http://www.ces.ncsu.edu/depts/hort/consumer/factsheets/narcissus/bulletin41/narcissus.html

 

http://www.bulbsociety.org/GALLERY_OF_THE_WORLDS_BULBS/GRAPHICS/Narcissus/Narcissuslist.shtml

 

http://www.naturfotograf.com/UV_NARC_PSE.html

 

http://www.botanical.com/botanical/mgmh/n/narcis01.html

 

 

Iguane

 IMG_2665-bis-cadre1

 

IMG_4133-bis-cadre1

 

L’Iguane commun (Iguana iguana) habite les forêts humides de l’Amérique tropicale (Andes, Amazonie, Colombie, Antilles, etc…) Comme tous les lézards arboricoles, son corps est comprimé latéralement. Bien qu’il vive dans les arbres, il lui arrive de se déplacer sur le sol.

 

L’Iguane est doté d’une queue souple et fine qui représente environ le double de son corps. Ce fouet lui est d’une grande utilité. Bon nageur, l’Iguane s’en sert comme gouvernail ; lorsqu’il se sent menacé, il fouette l’air pour impressionner son agresseur ; enfin, s’il est saisi par la queue, cette dernière se brise permettant à l’animal de s’échapper.

 

L’Iguane adulte est exclusivement végétarien. Il se nourrit de fruits (figues, mangues, etc…) et de divers végétaux (fleurs et feuilles. Quant aux jeunes, ils ne dédaignent pas les insectes et les petits rongeurs. Cet apport de protéines est d’ailleurs indispensable à leur développement. L’Iguane atteint sa taille adulte vers l’âge de trois ans.

 

L’accouplement est précédé d’une parade amoureuse pendant laquelle le mâle hoche la tête à un rythme très élevé. Si la femelle reste passive ce qui indique qu’elle est réceptive, le mâle lui mord la nuque pour l’immobiliser pendant l’accouplement . Après quelques semaines, la femelle cherche un endroit humide et meuble où elle creuse un trou pour y pondre de 50 à 80 oeufs caoutchouteux. Selon le degré d’hygrométrie et la chaleur, l’incubation dure de 2 à 3 mois. Les iguanes nouveau-nés mesurent environ 25 cm et sont vert vif.

 

L’Iguane est un animal discret qui a peu de prédateurs. Si l’espèce se raréfie c’est plus à cause de la destruction du biotope. D’autre part, le développement de l’agriculture impose des traitements insecticides qui privent les jeunes iguanes des protéines indispensables à leur croissance. Les prélèvements par l’homme sont minimes, bien que certaines populations consomment sa chair.

 IMG_2644-ter-cadre1

IMG_8821-bis-cadre1
 

 IMG_8820-ter-cadre1

 IMG_7336-rec-cadre1


 

Photos prises au Jardin Zoologique et à Aquatopia.

 

 

Pour compléter:

 

http://www.martinique.ecologie.gouv.fr/iguanes/biologie.htm

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Iguanidae

 

http://jpf-animaux.hautetfort.com/archive/2007/01/07/l-iguane-vert-ou-iguane-commun.html

 

http://au-paradis-des-nac.forumsactifs.com/nos-fiches-f53/l-iguane-vert-t578.htm

 

http://lfsd.edu.do/archives/classes/JV/JV2002ZOO/JVzooiguanespage5.htm

 

http://passionanimaux.iquebec.com/reptiles/iguane.htm

 

http://www.reptilis.org/Fiche%20technique.htm

 

 

Au jardin

 

Ce samedi après-midi, petite promenade au jardin entre deux averses, juste le temps de quelques photos.

 

Les muscaris pointent timidement le bout du nez. Leur couleur bleue dénote un peu sur le jaune habituel en cette saison.

IMG_0661-bis-cadre1


 

Au bord de la mare, le piment royal se réveille lentement; les chatons prennent un peu de couleur.

 IMG_0664-rec-cadre1


 

La bruyère est toute détrempée.

 IMG_0662-rec-cadre1

 

Le forsythia est plutôt avare de ses fleurs. Un insecte s’est mis à l’abri dans une de ses corolles.

 

IMG_0667-rec-cadre1

 

IMG_0671-rec-cadre1

Epiaire laineuse

 IMG_5223-rec-cadre1

 

IMG_6057-rec-cadre1

 


 

Cette plante ne pousse pas dans notre jardin. Je l’ai rencontrée ailleurs lors d’une journée « portes ouvertes ».

 

Sur base de la photo, je pense qu’il s’agit de l’épiaire laineuse ( Stachys byzantina). Elle appartient à la famille des Lamiacées et est originaire du Caucase et de l’Iran. Elle fleurit de juin à septembre, sous forme d’épis irréguliers avec des fleurs pourpre rosé.

 

Synonymes: Oreille d’ours, Oreille de lapin, Oreille de lièvre, Oreille de chat, Epiaire de Byzance

 

Néerlandais: Ezelsoor

 

Anglais: Lamb’s Ear, Wooly Betony

 

 

Pour compléter:

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Stachys_byzantina

 

http://www.jtosti.com/Fleurs/epiaire.htm

 

http://www.missouriplants.com/Blueopp/Stachys_byzantina_page.html

 

http://nature.jardin.free.fr/vivace/dn_epiaire.html