Eristale gluante

 Les éristales sont difficiles à identifier uniquement sur base d’une photographie car les espèces sont nombreuses et se différencient par de petits détails qu’il faudrait observer à la loupe binoculaire (voir le site de A. Ramel).

Elles appartiennent à la famille des syrphes et sont généralement très communes. Leur larve est un ver queue-de-rat qui a un corps cylindrique épais et un tube respiratoire souple pouvant atteindre 15 cm. Elle vit enfouie dans des endroits humides et se nourrit de matières organiques.

Après maintes recherches, je pense qu’il s’agirait de l’éristale gluante (Eristalis tenax):

  • taille 14 à 16 mm

  • ressemble au mâle de l’abeille domestique

  • abdomen orné de taches et bandes transversales brunes

  • peut hiverner mais est également migrateur (serait le plus grand diptère migrateur d’Europe)..

Autre caractéristique: la pilosité particulière des yeux de cette espèce.

Anglais: Drone Fly

Néerlandais: Blinde bij


20080713-IMG_6018-3-cadre1

 

20080713-IMG_6018-5-cadre1

 

20080713-IMG_6020-3-cadre1

Publicités

Une réflexion sur “Eristale gluante”

Les commentaires sont fermés.